Le cumul allocations chômages et portage salarial

Créez votre
PROFIL

Le cumul allocations chômages et portage salarial

Intéressé(e) par le portage salarial ? Insitoo vous informe
sur le cumul allocations chômages et portage salarial !

Le saviez-vous ? Il est possible de cumuler votre salaire en portage salarial avec une partie de votre Aide au Retour à l’Emploi (ARE – ex ASSEDIC). 
On vous explique toutes les modalités de ce cumul allocations chômage et portage salarial dans cet article !

Comment cumuler mon salaire et l’ARE ?

Si vous êtes éligible à l’ARE au titre d’une précédente activité salariée, et que vous souhaitez vous lancer en portage salarial, il est possible de cumuler salaire et ARE, sous certaines conditions :

  • Être inscrit en tant que demandeur d’emploi et avoir le droit aux allocations d’Aide au Retour à l’Emploi. Pour ce faire, il faut avoir travaillé pendant au moins 6 mois sur les 24 derniers mois (ou 36 derniers mois si vous avez plus de 53 ans). 
  • Ne pas gagner plus de 70% du salaire de référence (celui qui a servi au calcul de votre ARE)

Si vous remplissez ces conditions, vous conserverez une partie de votre ARE. Le principe du cumul est de permettre au salarié d’obtenir une rémunération totale supérieure à ce qu’il aurait perçu au titre de l’ARE seule. 

Comment est calculée l’ARE partielle ?

  1. On calcule l’ARE mensuelle (1) : ARE journalière x nombre de jours du mois
  2. On calcule les 70% du salaire (2) : salaire brut x 0,70
  3. Puis on calcule la différence entre ces deux montants (1-2) : ARE mensuelle – 70% du salaire = montant théorique de l’ARE partielle (3)
  4. Enfin, on vérifie le cumul du plafond (P) : l’ARE partielle versée + le salaire ne doit pas dépasser l’ancien revenu brut sur lequel se basait le calcul de l’allocation. Pour vérifier cela, le plafond de cumul est obtenu en faisant salaire journalier de référence x 30,42.

Cette vidéo explique bien comment faire le calcul :

Quels sont les avantages de cumul allocations chômage et portage salarial ?

 Le premier avantage évident, est de favoriser le retour à une activité en garantissant un revenu supérieur à l’ARE. 

Mais le cumul permet également de prolonger sa période d’indemnisation. En effet, les jours d’indemnisation non versés ne sont pas perdus. Ils sont reportés à la fin de votre période d’indemnisation. 

Dans l’exemple ci-dessus, le salarié a perçu 4 jours d’indemnisation au lieu de 30, sa durée d’indemnisation sera donc prolongée de 26 jours. 

Enfin, rappelons qu’en portage salarial, vous cotisez à l’assurance chômage comme tout salarié classique. En plus d’allonger votre durée d’indemnisation pendant ce cumul allocation – salaire, vous pouvez bénéficier d’un rechargement de vos droits.

 

Une question sur le portage salarial ?

Contactez l’équipe
Insitoo Portage