Le cumul emploi-retraite en portage salarial

Créez votre
PROFIL

Le cumul emploi-retraite en portage salarial

Intéressé(e) par le portage salarial ? Insitoo vous informe
sur le cumul emploi-retraite !

Que ce soit pour compléter ses revenus, rester actif, ou encore partager son expertise, les raisons de continuer à travailler en étant à la retraite ne manquent pas. Le portage salarial est un moyen intéressant de poursuivre une activité. En effet, il vous permet de profiter des avantages du cumul emploi-retraite, tout en conservant liberté, autonomie et tranquillité. 

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?

Le cumul emploi-retraite permet au retraité du régime général de reprendre une activité professionnelle et de cumuler les revenus de cette activité avec ses pensions de retraite. Le cumul peut être total ou partiel selon la situation du retraité. La nouvelle activité ne permet plus d’acquérir de nouveaux droits à retraite.

Quelles conditions ?

Vous pouvez cumuler vos pensions de retraite avec des revenus professionnels si vous remplissez les conditions suivantes : 

  • Vous avez cessé toute activité professionnelle salariée et/ou non salariée relevant d’un régime obligatoire de retraite de base français. C’est uniquement lorsque vous aurez liquidé vos pensions vieillesse auprès du régime dont vous dépendez que vous pourrez cumuler retraite et emploi. 
  • Vous avez atteint l’âge légal de départ en retraite.
  • Vous avez validé suffisamment de trimestres de cotisation pour percevoir une pension à taux plein.

Le cumul emploi-retraite total

Lorsque vous remplissez toutes les conditions ci-dessus, vous pouvez bénéficier du cumul emploi-retraite total, c’est-à-dire sans limitation. 

A noter que ce type de cumul s’adresse aux consultants dont la nouvelle activité relève du même régime de retraite que celui de leur pension. Si vous changez de régime, le calcul sera basé sur le cumul emploi-retraite inter-régime. 

Le cumul emploi-retraite partiel 

Que se passe-t-il si je ne remplis pas toutes les conditions ?

Lorsque vous ne remplissez pas les conditions ouvrant droit au cumul emploi-retraite total, vous pouvez tout de même reprendre une activité. Vous recourrez alors au cumul emploi-retraite partiel : afin de bénéficier du dispositif, vous devrez limiter vos revenus. 

La somme de votre salaire mensuel brut d’activité soumis à CSG et des montants bruts de vos pensions de retraite de base et complémentaire ne doit pas dépasser les montants suivants :

  • Soit 160 % du SMIC (2 487,33 € brut par mois en 2021),
  • Soit la moyenne des salaires perçus au cours de vos 3 derniers mois d’activité avant votre admission en retraite.

C’est le plafond le plus avantageux qui est retenu.

Si la somme de votre salaire mensuel brut d’activité soumis à CSG et des montants bruts de vos pensions ne respectent pas l’un de ces plafonds, le montant de votre pension de retraite de base est réduit du montant du dépassement.

 

Exemple

Un retraité reçoit une pension de retraite de base du régime général de 1 300 € brut et une pension de retraite complémentaire de  600€ brut. Son salaire d’activité est de 800€ brut, soit  2 700 € brut au total.

Le plafond autorisé est :

  • Soit la moyenne mensuelle de ses 3 derniers salaires : par exemple 2 100 € brut
  • Soit 160 % du Smic soit 2 487,33 € brut.

La réduction est donc la suivante : 98,25 % du revenu d’activité + Pension de retraite de base + pension complémentaire – plafond autorisé = 98,25 % x 800 € + 1 300 € + 600 € – 2 487,33 € = 198,67 €

Ainsi le montant de sa retraite de base sera diminué de 198,67 €, soit 1 101,33 € brut par mois.

 

Si vous reprenez une activité salariée chez votre dernier employeur

Dans ce cas, le cumul emploi-retraite ne sera possible que 6 mois après votre cessation d’activité chez lui et votre admission en retraite.

Sinon, le versement de votre pension de retraite de base sera suspendu entre le 1er jour du mois de reprise d’activité et le dernier jour du mois de cessation d’activité ou le dernier jour du 6e mois suivant votre départ en retraite.

Exemple 

Si vous êtes admis à la retraite le 1er mars, vous ne pouvez pas reprendre une activité chez votre dernier employeur avant le 1er septembre (6 mois après). Si vous reprenez une activité chez lui le 10 mai, votre pension de retraite ne vous sera plus versée à partir du 1er mai (1er jour du mois de reprise d’activité) et jusqu’au 30 août au plus tard (dernier jour du 6e mois suivant votre départ en retraite).

Passé le délai de 6 mois, ou tout de suite après avoir obtenu votre retraite, si vous n’exercez pas votre activité chez votre dernier employeur, vous pouvez cumuler vos pensions de retraite (de base et complémentaire) avec un montant plafond de revenus.

Quelle démarche ?

Lorsque vous reprenez une activité, vous devez en informer la dernière caisse de retraite à laquelle vous avez été affilié.

Si vous remplissez les conditions du cumul total, il vous suffit alors d’envoyer les informations suivantes : 

  • Nom et adresse de votre société de portage salarial
  • Date de début d’activité
  • Déclaration sur l’honneur énumérant les régimes dont vous avez dépendu et certifiant que vous avez liquidé vos pensions

 

 

Une question sur le portage salarial ?

Contactez l’équipe
Insitoo Portage